Dans son discours aux sourds, Guglielmo Ferrero affirmait que : « Avec les machines à vapeur et avec l’électricité, l’insomnie du mode a commencé. » A ce jour, le charbon est présent un peu partout dans le cadre du réapprovisionnement du monde entier en ce qui concerne l’électricité. Ce combustible alimente plus du quart de l’électricité mondiale et ce n’est pas uniquement pour cela que son exploitation est aussi importante à ce jour. Effectivement, il peut être utilisé pour forger le fer qui est très important autant que l’électricité à ce jour, de plus, force est de constater que ce combustible peut facilement se substituer à l’or noir à l’heure actuelle. 

Le charbon, qu’est-ce que c’est ?

Le charbon est un combustible, en réalité, il s’agit d’une roche sédimentaire. Il est formé à partir de matière organique végétale. Cet élément est exploité dans les mines en tant que combustible et il arrive deuxième en matière de fournisseur d’énergie mondiale juste après le pétrole. Cette roche sédimentaire se forme sur plusieurs millions d’années grâce à l’accumulation des débris végétaux. Par la suite, elle sera progressivement sédimentée et carboniser en tenant compte de la température ambiante avant de devenir la matière première qui sera exploitée pour en tirer le plus d’énergie possible. Plus le matériel en question est vieux, plus son utilisation sera sûre et sécurisée. En effet, l’élément en question peut être classifié en quatre catégorie suivant son âge. Il y a la tourbe, le lignite, la houille et enfin l’anthracite. Le problème, c’est que les charbons récents comme la tourbe sont encore volatiles dans la mesure où des gaz sont encore présents contrairement à l’anthracite. Effectivement, pour ce dernier cas, l’anthracite a eu le temps d’éclipser les gaz tout au long de sa formation. Ainsi, c’est plus facile d’utiliser ces matériaux et surtout pour une grande quantité dans le cadre de la production de l’électricité mondiale.

De l’histoire de cette roche sédimentaire dans la vie humaine

A ce jour, il est à noter que l’exploitation de ce matériel en particulier ou de la houille semble très ancienne mais il est encore difficile de situer quand exactement cela à commencer. Marco Polo a souligné à son retour de Chine que les Chinois usaient déjà de ce matériel pour chauffer leur habitat et leurs aliments. Il s’agit de la première trace de cet élément en tant que combustible dans la vie humaine, du moins tel que chacun le connaît à l’heure actuelle. La houille est introduite par la suite en Europe dans le courant du 11ème siècle en tant que combustible dans le cadre du chauffage essentiellement. Pendant tout ce temps, le charbon de terre avait été utilisé uniquement pour réchauffer les habitats ainsi que les aliments. Tout cela a changé avec la révolution industrielle, avec l’avènement des machines à vapeur, ils étaient désormais utilisés pour alimenter l’énergie de ces machines. Mais ce n’est pas uniquement pour cela, ce dernier était également utilisé désormais dans les usines en vue de produire de l’énergie à cette échelle.

Les avantages de l’utilisation de cette roche sédimentaire à l’heure actuelle

L’utilisation de l’énergie fossile qu’est le charbon présente de nombreux avantages. En premier lieu, il y a le fait qu’il peut se substituer aux pétroles ou encore à l’or noir dans le cadre de la production de l’énergie. En second lieu, il y a le fait que cette roche en particulier peut facilement être transportée d’un endroit à un autre. Sur le plan économique, il est à relever que cette énergie fossile est relativement moins onéreuse en comparaison avec le pétrole sur le marché international. De plus, il est important de souligner que les mines en ce qui concerne cet élément sont disséminées un peu partout sur le globe et il y a donc de nombreuses quantités. Bien qu’essentiellement utilisé dans le domaine de l’électricité mondiale, il est à souligner qu’il est également utile dans le cadre de la fabrication d’acier.

Les dangers de l’excès de l’utilisation du charbon à l’heure actuelle

En dépit des avantages incontestables que l’exploitation de ce combustible en particulier apporte à l’être humain, quelques revers à la médaille. En premier lieu, il y a la pollution que l’usage de ces matériaux en usine engendre sur l’environnement. Sur le long terme, cela pourrait être nocif à la planète à tel point que cela pourrait engendrer sa porte. Sur le court terme, c’est sur la santé des ouvriers en usine que cela pourrait avoir un impact négatif. Pour l’usage de cette roche, c’est surtout l’exploitation minière qui est le plus dangereux. En effet, les risques environnementaux, mais également humains sont extrêmement élevés. Personne ne peut se préparer correctement à un éboulement ou encore une libération accidentelle de gaz dans le cadre de l’exploitation. Il faut faire très attention dans ce cadre et privilégier la prudence.