Des machines puissantes et performantes

machines puissantesCharbonnages de France a de tout temps misé sur la mécanisation des techniques d’exploitation minière.

Chevalement du Puits 3 à La Houve – 11.8 ko
Chevalement du Puits 3 à La Houve
Afin d’assurer de meilleures conditions de travail et une sécurité optimale aux hommes, au fond comme au jour, l’entreprise n’ a eu de cesse d’utiliser les technologies les plus avancées dans le domaine de l’extraction charbonnière.
Des machines puissantes et performantes, des haveuses télécommandées, un soutènement à grande ouverture de plus de 4 mètres sont les réalités de la mine aujourd’hui.

L’exploitation en « dressants »
Le siège de Merlebach était le seul à exploiter des veines inclinées verticales (entre 60° et 90°) par tranches montantes remblayées. Dans les dressants, l’exploitation du charbon se faisait de bas en haut.
La veine est découpée en deux chantiers symétriques d’environ 300 m. La machine abat le charbon par tranches hautes de 5 mètres. Le vide créé par le déhouillage est comblé avec du sable. Les hommes, le matériel le charbon et l’air transitent par des tubbings, conduites métalliques qui relient le chantier aux galeries d’accès.

Les longues tailles en « plateures »
Haveuse double tambour – 6.8 ko
Haveuse double tambour

L’Unités d’Exploitation de La Houve à Creutzwald exploite des veines inclinées de 0° à 35°, par la méthode des longues tailles au pendage. La haveuse abat le charbon par tranches successives de 80 cm de largeur sur toute la longueur du front de taille.
Le personnel évolue à l’abri de piles de soutènement hydraulique qui sont avancées au rythme de la machine.
Le charbon abattu est transporté par des convoyeurs vers les puits d’extraction